Études de cas

ÉVALUATION D’UN PROGRAMME PARENTAL DE PLEINE CONSCIENCE SUR L’ANXIÉTÉ DE SÉPARATION D’UN ENFANT À L’AIDE D’UN PROTOCOLE À CAS UNIQUE EFFICACY OF A PARENTAL MINDFULNESS PROGRAMME ON SEPARATION ANXIETY DISORDER WITH A SINGLE-CASE DESIGN

Dans cette étude, un protocole à cas unique a été utilisé pour évaluer les effets d’un programme parental de pleine conscience sur les symptômes d’anxiété de séparation d’une enfant de 11 ans. Deux composantes ont été ciblées : la régulation émotionnelle des parents et l’accommodation parentale. L’intervention est basée sur le programme Mindful Parenting de Bögels et Restifo (2013), qui vise l’acquisition d’habiletés de pleine conscience chez les parents, de même que des changements de comportements. La mère a rempli chaque semaine des calepins d’observation sur la fréquence, l’intensité et l’interférence des symptômes d’anxiété de séparation de sa fille, de même que des questionnaires avant l’intervention, immédiatement après et 4 mois post-intervention. Les résultats montrent une diminution des symptômes d’anxiété de séparation de l’enfant. L’intervention a amélioré le sentiment d’auto- efficacité parentale de la mère et ses stratégies d’adaptation. Ces résultats sont discutés à l’aide de la théorie des mécanismes d’action de la pleine conscience de Teper et al. (2013). Des pistes de recherche sont également proposées.

In this study, a single-case protocol was used to examine the effects of a mindfulness- based parenting program in separation anxiety symptoms in an 11-year-old child. Two components were targeted: parental emotional regulation and parental accommodation. The intervention was based on the Mindful Parenting program by Bögels and Restifo (2013), which focuses on the acquisition of mindfulness skills in parents, as well as changes in parenting behaviors. The mother completed weekly observation diaries on the frequency, intensity and interference of her daughter's separation anxiety symptoms, as well as questionnaires before the intervention, immediately after and at a 4-month follow-up. Results showed a reduction in the

In this study, a single-case protocol was used to examine the effects of a mindfulness- based parenting program in separation anxiety symptoms in an 11-year-old child. Two components were targeted: parental emotional regulation and parental accommodation. The intervention was based on the Mindful Parenting program by Bögels and Restifo (2013), which focuses on the acquisition of mindfulness skills in parents, as well as changes in parenting behaviors. The mother completed weekly observation diaries on the frequency, intensity and interference of her daughter's separation anxiety symptoms, as well as questionnaires before the intervention, immediately after and at a 4-month follow-up. Results showed a reduction in the child's separation anxiety symptoms. The intervention improved the mother's sense of parental self-efficacy and her coping strategies. These results are discussed in relation to Teper et al.'s (2013) theory of mindfulness mechanisms of action. Avenues for further research are also proposed. 

 

Mots-clés : anxiété, enfant, pratiques éducatives parentales, pleine conscience Key words : anxiety, child, parenting practices, mindfulness

Lyse TURGEON

Lire l'article

Recherches

IMPACT DU RÉENTRAINEMENT ATTENTIONNEL SUR LES BIAIS ÉMOTIONNELS ET LES RÉPONSES DE STRESS CHEZ LES ENFANTS SOUFFRANT D’ANXIÉTÉ SOCIALE : UNE ÉTUDE PRÉLIMINAIRE

De précédentes études ont mis en évidence que les procédures de réentrainement des biais attentionnels (RA) auraient un impact bénéfique sur la réduction des symptômes d’adultes atteints d’anxiété sociale. Cependant, l’efficacité de ce type de prise en charge est encore controversée chez les enfants. Cette étude visait donc à évaluer l’impact d’un programme de RA proposé à 15 enfants anxieux sociaux (âgés de 8 à 12 ans). Les séances d’entrainement demandaient à l’enfant de détecter préférentiellement des flèches remplaçant des visages neutres présentés parallèlement à des visages dégoûtés. Des mesures d’anxiété auto- et hétéro-rapportées étaient collectées avant et après l’entraînement. Les biais attentionnels (BA) des enfants étaient évalués à l’aide d’une tâche d’orientation spatiale émotionnelle au cours de laquelle les cibles à localiser remplaçaient les visages neutres et dégoûtés avec une probabilité identique. Enfin, les enfants devaient réaliser une tâche induisant un stress social alors que leurs symptômes d’anxiété étaient objectivement quantifiés. Les résultats confirment la présence de BA envers la menace chez les enfants anxieux sociaux. Ils démontrent également un effet positif du RA sur ces BA [p=0.012] avec un maintien des effets une semaine après la fin du traitement [p=0.010]. De plus, les enfants et leurs parents rapportaient également moins de symptômes au terme du RA [p-values < 0.05]. Ces résultats suggèrent que les enfants anxieux sociaux peuvent être entraînés à engager leur attention vers l’information neutre et supportent l’idée d’un effet bénéfique de ce type de procédures dans le traitement des troubles anxieux pédiatriques.

Attention bias modification (ABM) procedures have been shown to reduce anxiety symptoms in adults with social phobia (SP) but efficiency in children is still controversial. Accordingly, we evaluated the impact of an ABM training by proposing to 15 children (8 to 12 year-old) to detect arrows replacing neutral faces presented concurrently with disgusted faces. We compared different measures before, immediately after and one week after the training. First, we collected self- and hetero-reported measures of anxiety. Second, children completed an emotional Spatial Cueing Task in which targets replaced neutral or disgusted faces with the same probability. Third, they had to perform a socially stressful task while their behavioral symptoms of anxiety were quantified. Results showed confirmed the presence of AB for threat in socially anxious children. They also revealed a positive effect of the ABM training on these AB [p=0.012] with a persistence of these positive results one week after the end of the training [p=0.010]. Children also reported less anxious symptoms on different measures [p < 0.05]. These results suggest than socially anxious children can be trained to engage their attention towards neutral information and add support to the beneficial effect of ABM procedures in the treatment of pediatric anxiety disorders.

Mots-clés : anxiété sociale, biais attentionnels, enfants, modification des biais attentionnels, réduction de l'anxiété, réentraînement attentionnel, traitement Key words : social anxiety, attentional biases, child, attention training, treatment

Wivine BLEKIC, Mandy ROSSIGNOL, Erika WAUTHIA

Lire l'article

Revue systématique

PLEINE CONSCIENCE ET THÉRAPIE DES SCHÉMAS DANS L’ADDICTION AU CANNABIS : UNE REVUE SYSTÉMATIQUE DE LA LITTÉRATURE MINDFULNESS AND SCHEMA THERAPY IN CANNABIS ADDICTION: A SYSTEMATIC REVIEW OF THE LITERATURE

 

L’objectif de cette revue systématique de la littérature était de montrer la pertinence de combiner la pleine conscience et la thérapie des schémas dans la prise en charge de l’addiction au cannabis. Cette revue a été réalisée à partir des recommandations PRISMA. Afin de sélectionner les recherches pertinentes, les bases de données PsycINFO et PsycARTICLES, ScienceDirect, Ulysse, Medline ont été explorées. Ce sont finalement 14 références qui ont été retenues pour l’élaboration de cette revue. L’amélioration de la disposition à la pleine conscience combiné à un travail centré sur les schémas précoces inadaptés (SPI) permet d’accepter progressivement les émotions négatives déclenchées par les SPI ainsi que d’adopter des façons d’agir consciente, engendrant une réduction de l’activation des SPI et une diminution de la consommation de cannabis. En complément des traitements classiques, les approches de la pleine conscience et de la thérapie des schémas apparaissent potentiellement prometteuses dans la prise en charge de l’addiction au cannabis. De futures études basées sur des interventions cliniques permettraient de renforcer les conclusions de cette revue de la littérature.

 

 

The aim of this systematic review of the literature was to show the relevance of combining mindfulness and schema therapy in the management of cannabis addiction. This review was based on the PRISMA guidelines. In order to select relevant studies, the databases PsycINFO and PsycARTICLES, ScienceDirect, Ulysse, Medline have been explored. Fourteen references were finally selected for this review. Improving dispositional mindfulness combined with a work on early maladaptive schemas (EMS) enables progressively acceptance of negative emotions triggered by EMS and development of mindful ways of acting, leading to a reduction in schema activation and a decrease in cannabis use. In addition to conventional treatments, mindfulness and schema therapy approaches show potential promise in the management of cannabis addiction. Future studies based on clinical interventions would illustrate the evidence obtained in this literature review.

 

Mots-clés : thérapie des schémas, schémas précoces inadaptés, pleine conscience, addiction Key words : schema therapy, addiction

Emmanuelle Becker - Veinnant, Fabienne Lemétayer, Estelle Fall

Lire l'article
© 2024 RFCCC. Tous droits réservés. Réalisé par Comase Info avec CodeWeb